Jour 4 : Jeudi 11 Janvier 2018 : Château d’Édimbourg, Haggis végétarien et Musée national d’Écosse

Ce matin, pour le petit-déjeuner c’est crumpet (des crêpes très épaisses et pleines de trous) et scone ! Toasté avec du beurre et de la confiture c’est un vrai régal ! Ce qui est cool c’est qu’ici, on en trouve dans tous les supermarchés, c’est une véritable institution.

On passe ensuite la matinée au château d’Édimbourg. L’entrée est un peu chère, £16.5 et il n’y a pas de tarif réduit ! Mais bon, ça aurait été dommage d’aller à Édimbourg sans en visiter sa pièce maîtresse, car ce château domine vraiment la ville et on l’a tout le temps sous les yeux.

J’ai vraiment aimé la visite des anciennes prisons. Il y a une sorte de reconstitution des lieux avec des lumières et des bruitages qui apportent une ambiance sympathique. Par contre, ça manque d’information… Partager quelques anecdotes sur les prisonniers ayant été enfermés ici aurait pu être quelque chose d’intéressant.

La partie avec les joyaux de la couronne d’Écosse est cool mais sans plus. J’aime bien le trajet parsemé de petites scènes les concernant dans différents domaines (leurs fabrications, les couronnements, l’histoire qu’il y a derrière) mais ça reste peut-être un peu « vieillot » et pourrait être mis à jour.

En allant au château, on a aussi la possibilité de visiter le musée national de la guerre, le mémorial national d’Ecosse de la guerre, les appartements royaux… Bref il faut bien y consacrer une matinée pour avoir le temps d’en faire le tour !

Nous finissons notre tour du château pour pile 13h ! L’heure du coup de canon tiré des remparts du château. Je n’imagine même pas la foule que cela doit attirer l’été… En tout cas, c’est bien d’assister à ce petit rituel cérémonieux au moins une fois.

Nous partons ensuite en quête d’un restaurant ! J’en avais vu plein qui avaient l’air très bien, malheureusement, c’est l’hiver, la basse saison et ils sont TOUS fermés…

Finalement, nous atterrissons dans un restaurant qui affiche clairement carte sur table : « meilleur haggis du monde », l’Arcade Bar. Il est grand temps de goûter à cette spécialité écossaise… mais en version végétarienne évidemment. Je ne sais pas avec quoi il est préparé, comme le haggis traditionnel il doit y avoir de l’avoine dans la farce, pour le reste je n’en ai aucune idée. Il est accompagné d’une purée de pomme de terre et de navet (j’ai donc découvert qu’il existait des navets orange…).

P1050274 (Copier)

Ce n’est pas donné, environ 12£ l’assiette, je crois. Mais bon, quand on voit la quantité qu’il y a… ça va ! J’ai eu du mal à finir ! En tout cas, c’est super bon, même si je pense que le plat végétarien ne doit pas ressembler en goût au véritable haggis (mais au niveau visuel, c’est vraiment bluffant).

Nous nous rendons ensuite au musée national d’Écosse, un musée d’histoire naturelle. L’entrée y est gratuite et c’est un lieu vraiment intéressant. On peut y trouver de tout sur tout. L’architecture du bâtiment, avec son grand hall intérieur et le musée tout autour, est originale.

Le musée est tellement grand que nous n’avons pas eu le temps de tout voir… Il faut bien compter une bonne demi-journée pour espérer en faire le tour !

 

On peut y voir Dolly, le premier animal cloné.

P1050297 (Copier)

Avant de rentrer, nous passons à Lovecrumbs, un salon de thé pour une dernière part de gâteau et un dernier chocolat chaud ! A la base nous pensions rester manger quelque part le soir, mais comme notre airbnb est assez loin du centre, rentrer pour revenir est plutôt… décourageant. Et comme la plupart des choses ferment à 17h en hiver, rester à errer dehors dans le froid avant de manger n’est pas une option très attirante…

Bref, trouver la chaleur de ce salon de thé est bien agréable ! Je me laisse tenter par un gâteau à la cardamone et au chocolat blanc. Léger, sucré, accompagné d’un chocolat chaud, c’est très appréciable.

A la fermeture, nous rentrons au airbnb. Le lendemain, notre avion décolle à 7h, le réveil va être… matinal.

Pour notre dernier repas, pour ne pas changer les bonnes habitudes, c’est une bonne soupe accompagnée de sortes de toast (qui doivent être très bien pour faire des sandwichs !).

Ces quelques jours à Édimbourg s’achèvent ainsi, mais ce n’est pas un adieu. Juste un au revoir. J’en suis certaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s