Journée 1 : 1er Novembre 2017 #BERLIN

À 13h30 au lendemain d’Halloween, les roues de notre avion quittent le sol français et la ville de Toulouse : direction Berlin. Avec la compagnie Ryanair (d’ailleurs, à force de vanter votre compagnie vous pourriez me faire des propositions de partenariat) (non je déconne) (un peu), on a réussi à avoir des billets pas trop chers pour la période des vacances.

Environ 2h30 plus tard (mais clairement on a tous dormi et pas vu le temps passer), nous arrivons à l’aéroport de Berlin Schoenefeld. Il est dans les alentours de 16h et la nuit tombe déjà… Chargés de nos sacs, on se dirige vers métro, qui est accessible à pieds en 5 minutes.

On prend des billets à 3,40 euros qui nous permettent d’atteindre le centre de Berlin en moins de 30 minutes, notamment à la station d’Alexander Platz où de nombreux changements de RER/métro sont possibles. D’ailleurs, là bas le RER s’appelle le S-Bahn et le métro le U-Bahn.

Sur le trajet, on peut admirer la ville de nuit, mélange de buildings et de néons multicolores. Un de mes amis a l’impression de se trouver dans Blade Runner.

À Alexander Platz, nous prenons le U-Bahn, pour la station Rosa-Luxemburg, qui se trouve à un arrêt. Là, à peine à 2 minutes nous découvrons l’auberge de jeunesse dans laquelle nous allons résider : le Wombat’s.

En dortoir de quatre, le prix n’était pas excessif à environ 15 euros la place pour les jours de semaine et 19 euros le week-end. La chambre est spacieuse, la salle de bain et les toilettes sont avec la chambre, il y a des draps propre, des couvertures, les lits sont confortable, à l’arrivée on nous offre un bon pour une boisson à consommer dans le wombar qui se trouve à l’étage, l’auberge est bien placée, il y a une cuisine, bref : tout est vraiment parfait. Si je devais trouver des points négatifs… eh bien je n’en trouverais pas je pense.

P1040613 (Copier)

Au dernier étage, une grande terrasse (qui doit être bien agréable l’été) offre une belle vue sur la ville. D’ici, on aperçoit la tour de télévision, un des symboles de Berlin.

Nous nous installons, découvrons notre colocataire Américain qui occupe le quatrième lit de la chambre et allons manger, on a tous la dalle.

Dehors, il fait nuit et froid. Genre… froid l’hiver est là. On marche une dizaine de minutes vers le « Dolores« , un fast food qui propose une cuisine mexicaine. Le service est plutôt rapide, dix minutes après avoir commandé, nous récupérons nos deux burritos bowl et un burrito. Ils ont un bon choix de plats végétarien et même végan il me semble. Les prix ne sont pas excessif, compter environ 6,50 euros pour un burrito ou burrito-bowl. Ils propose également des boissons qu’ils font maison et dont les parfums changent au fil des jours.

P1040309 (Copier)

En tout cas, nous apprécions le repas et ce mélange de fraîcheur entre la salsa et la salade et le réconfort chaud et nourrissant du riz et des haricots rouge.

Une fois le ventre bien plein, nous rentrons à l’auberge nous coucher, histoire d’être en forme le lendemain pour découvrir la ville.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s