Inferno, Ron Howard

Il y a deux jours je suis allée voir Inferno, l’adaptation du roman du même nom de Dan Brown. Réalisé par Ron Howard, le réalisateur des deux films précédents : Da Vinci Code et Ange et Démon, on y retrouve Tom Hanks, toujours dans le rôle de Robert Langdon, un expert en symbologie. Il s’agit d’un thriller/policier.

affiche-inferno

Petit résumé du film : Dans Inferno, le célèbre expert en symbologie suit la piste d’indices liés au grand Dante lui-même. Robert Langdon se réveille dans un hôpital italien, frappé d’amnésie, et va devoir collaborer avec le docteur Sienna Brooks pour retrouver la mémoire. Tous deux vont sillonner l’Europe dans une course contre la montre pour déjouer un complot à l’échelle mondiale et empêcher le déchaînement de l’Enfer…

Bon alors… par quoi commencer ?

9782253004561-t

Déjà, j’ai lu le livre et je trouve que globalement, l’adaptation est plutôt fidèle. Sauf à la fin, mais ça… c’est une autre histoire. Certaines scènes étaient vraiment similaires à ce que j’avais imaginé en lisant le livre et j’ai été agréablement surprise.

J’avais beaucoup apprécié les deux films précédents :c’est un univers que j’aime beaucoup, tous ces jeux de piste au cœur des musées, ces analyses d’œuvres célèbres, cette espèce de course poursuite dans un passé lointain, ces énigmes… De ce point de vue là, Inferno n’est pas différent de ses prédécesseurs.

Au niveau des jeux d’acteurs, je n’ai pas grand chose à dire… J’aime beaucoup Tom Hanks et même si ce n’est pas l’un de ses meilleurs films, c’est toujours cool de le retrouver sur le grand écran ! Oh et il y a Omar Sy ! Voilà.

463685

Concernant la réalisation, je n’ai pas particulièrement aimé toutes ces scènes de visions/hallucinations. Elles devenaient un peu redondantes et je trouve qu’elle cassaient un peu le rythme du film. Évidement elles apportent une touche mystique, une atmosphère particulière qui s’insère bien dans l’univers du film. Un peu mais pas trop quoi… D’autre part, les lieux sont superbes : on découvre Florence d’un point de vue historique, religieux, artistique et architectural et c’est sympa.  C’est aussi quelques chose que j’avais beaucoup apprécié dans Ange et Démon où l’on découvre Rome et le Vatican !

inferno-casting-bandes-annonces-et-dernieres-informations-sur-le-film-avec-omar-sy-et-tom-hanks

On va s’attaquer à la fin de l’histoire…

*Sonnette d’alarme* ATTENTION SPOILS !

Comme je l’ai déjà dit, le roman de Dan Brown est très bien adapté, excepté la fin. Et quel écart… J’ai vraiment été très surprise et terriblement déçu en découvrant que le virus était contenu et ne se propageait pas. Je trouve cela vraiment dommage car pourquoi changer ce qui me semble être le plus important : la fin de l’histoire ?

13829192-_sx540_

Les films qui finissent mal et qui marchent bien, ce n’est pas excessivement courant, et changer cette « marque de fabrique » du film qui « finit bien, tout le monde est heureux blablabla » cela n’aurait-il pas pu être un critère de succès auprès du public ? Surtout quand l’on sait que maintenant, la série la plus en vogue (Games of throne pour ne rien vous cacher et si vous vivez dans une grotte) est réputée pour ses morts de personnages clefs et le choc provoqué par l’inattendu…

Bref j’aurais vraiment aimé que tout le monde meurt à la fin (non non je ne suis pas une psychopathe !). J’avais été choquée en lisant le livre et j’aurais aimé retrouver cela dans le film… Du frisson quoi !

578935_053

Fin du spoil !

Pour finir, le message de Dan Brown qui était bien abordé dans le roman par rapport à la surpopulation est déformé et je trouve cela bien dommage. Le film semble clairement sous estimer le problème de surpopulation -qui est réel- en faisant apparaître le « méchant » Bertrand Zobrist comme un milliardaire illuminé.

En conclusion : il y a bien sur des points positifs ! Le film est agréable à regarder, distrayant. Si on aime l’univers de Dan Brown, on en a deux heures servies sur un plateau. Les points négatifs que je retiendrais concernent plutôt la grosse déviance de la fin de l’histoire et la façon dont le problème de base a été traité.

Allez le voir et donnez moi vos avis ! 🙂

Nonette

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

3 réflexions sur “Inferno, Ron Howard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s